Fête de la CAS & distribution des livres d'été, les premières conséquences ...

Chers parents,
 
Vous n’êtes pas sans savoir que vos activités sociales sont menacées. Voilà maintenant près de six mois que les directions demandent l’application de l’accord, signé par deux organisations syndicales au niveau national (CFDT et CFE-CGC/UNSA),  qui réduit drastiquement les moyens humains de proximité.

N’ayant pas répondu à l’injonction de choisir entre tels ou telles correspondants, les employeurs ont décidé, dans un premier temps, de faire réintégrer tous vos correspondants dans un délai plus ou moins long.

Votre CMCAS, à titre d’équité et n’ayant plus les moyens d’assumer toutes les activités du moment, et celles à venir sur le territoire, a dû dans un premier temps, prendre, et ce à contre cœur, la décision d’annuler la fête de la CAS et de reporter à une date ultérieure la distribution du livre « d’été ».

Trois organisations syndicales, FO, la CGT et la CFDT au local, ont créé les moyens de faire entendre notre, votre mécontentement, lors de plusieurs mobilisations dans le mois de Juin, auxquels vous avez peut-être participés ?

Ces mobilisations ont conduit le groupement des  employeurs à proposer une rencontre le 02 Juillet prochain. Nous souhaitons porter les spécificités de la région Ile de France et plus précisément, un contre-projet réaliste, qui nous permettra de répondre aux contraintes imposées sur notre département, tout en conservant cette proximité pour nos actifs, nos inactifs et leurs familles.

Je vous demande donc de rester attentifs malgré la période estivale, les mois à venir vont être décisifs en ce qui concerne votre salaire différé et plus généralement vos activités sociales.

Au nom de votre CMCAS, je vous présente toutes nos excuses pour ce désagrément, et je compte sur la prise de conscience de chacune et de chacun  sur la gravité du moment, en espérant que la rencontre avec les employeurs permettra de faire fonctionner vos activités, sinon …..